Lettonie, Lituanie, Pologne, Tchéquie, Autriche et Italie

Nous voici déjà arrivés à la dernière étape de notre voyage 2017.

Après l’Estonie, nous parcourons d’abord rapidement la partie Est de la Lettonie.

Autumn is here and with it comes the last part of our 2017 trip: Latvia, Lithuania and a little bit of Poland, Czech Republic, Austria and Italy on our way home.

After Estonia we cross the border of its neighbor country Latvia.


La Lettonie tient la réputation d’un peuple chanteur.
Environ la moitié des un peu plus de 2 millions de personnes que représente sa population ont soit suivi des cours de musique, chantent dans un chœur ou jouent d’un instrument.
Située entre les deux autre pays baltes, sa superficie avoisine une fois et demie celle de la Suisse.
Le pays se distingue par ses vastes forêts de pins et ses nombreux lacs.
L’Est du pays est légèrement vallonné avec des sommets atteignant 300 m.
A l’Ouest, les côtes du pays s’étendent sur plus de 500 km et offrent un décor de plages de sable et de pinède.

Latvia is slightly bigger than Estonia and has with 2 million inhabitants about double the population. To put this into perspective: Latvia is 1.5 time the size of CH and has about 1/4 of the population. 35 % of it lives in the Capital Riga. So there is room to wander through nature on your own 🙂
The population has a reputation of musicians and about every second person plays an instrument or sings in a choir. How wonderful!
The country side is covered with big forests, many lakes and big agricultural areas. The latter are dominated by cattle and grain and overall look less square and automised. We spot quite a number of buckwheat fields, testimony of the Russian influence (first time we have seen buckwheat other than in a sachet!).
With its many castles and typical architecture in the cities, you can see that all three Baltic countries were an integral part of central Europe during the past centuries.
The difference in living standard country side vs bigger cities is striking!

Alüksne the first town on our road is typical for the eastern part of the Baltic. It has a nicely renovated chateau, church an little square but pretty badly maintained housing.
There is also the typical canteen like restaurant with tasty and very cheep traditional food (full plate 4€, coffee Latte 0.8€).

Petit tour en ville d’Aluksne avec son parc et son château.

  

Nous décidons ensuite de faire encore un bout de route et roulons jusqu’au lac Razna pour y passer la nuit.

We spent the night at another pretty lake (and one more regret that it is too cold for a swim…).

Dimanche 3 septembre
Plusieurs arrêts sont prévus aujourd’hui.
Après une vingtaine de minutes de route, nous atteignons déjà le premier.
C’est sur la plus haute montagne de la région, le Liepukalns, qui culmine quand-même à 289 mètres, qu’a été construite une tour d’observation de 34 mètres de hauteur.
C’est notre premier exercice de la journée.

The next day we tour the sights seeing point along the east side of the country:

…The highest mountain/hill of the country: stunning 289m 😲 with a wooden view tower of 34m (quite exposed if you are afraid of height…).


La deuxième étape nous amène à un parc de sculptures de bois à connotation religieuse du nom de Kritus Kalns.
Une petite chapelle, sise sur une colline, domine le parc.

…The Kritus Kalns sculpture park: A huge number of Biblical figures carved from wood by the creator of this park and he still continues…

 

Constitué de plusieurs îlots reliés par des passerelles, celui-ci comprend des dizaines de figures taillées dans des troncs de pin, représentant des personnages du monde biblique.

The park appears  a mixture of strange and beautiful to us. Some statues even have a touch of funny to them, not sure if this is deliberate though.

   

Aglona est notre prochain point pour une visite de sa basilique.
Construite en 1780, elle attire pas moins de 50’000 pèlerins chaque année, venant saluer l’icône de la vierge Marie placée au fond de l’autel.

…The Basilica in Aglona that is visited by 50’000 pilgrims per year to venerate its Virginie Marie icon.

Sur la route d’Aglona à Kraslava, plus précisément à Velnezers se trouve un petit lac nommé le « Lac du diable » site très apprécié des pique-niqueurs et des baigneurs en saison estivale.

…The small and very black “Devils Lake

Arrivés à Kraslava, nous faisons une visite de cette petite ville en commençant par la place principale joliment décorée pour la reprise scolaire où trône une fontaine au milieu de laquelle un bateau viking symbolise les armoiries de la ville.

Kraslava. Another typical small town in this area with a nicely renovated 18th century castle and main square.
– and a lot of poorly maintained houses.

Son château du 18ème siècle joliment rénové vaut aussi le détour.

La pluie a fait son apparition et les visites se terminent pour aujourd’hui.
Nous trouvons un camping sur la route de Vilnius pour passer la nuit.

Lundi 4 septembre
Les activités du matin terminées, nous quittons le camping où nous étions les seuls clients et continuons notre progression vers Vilnius.
Nous venons de passer la frontière avec la Lituanie et sommes tout de suite arrêtés par deux douaniers à la mine très sérieuse.
Contrôle des papiers, inspection de l’Azalaï et juste un « Ok » très sec pour nous dire que nous pouvons continuer notre route.

La Lituanie est le plus méridional et le plus grand des trois Etats Baltes.
C’est aussi le plus peuplé et le plus touristique.
Sa population s’élève à un peu moins de 3 millions d’habitants qui se répartissent sur une superficie d’une fois et demie celle de la Suisse.
Vilnius, la capitale, en compte à elle seule 540’000.
La majeure partie du territoire, située dans le bassin du Niémen, ne dépasse pas 250 m d’altitude.
Le pays possède également de vastes étendues de marais, en particulier au nord et à l’est, dont un grand nombre a été drainé.
Arrivés à Vilnius, nous faisons un rapide repérage du camping que nous allons utiliser ces prochains jours, mais pour aujourd’hui, nous progressons encore jusqu’à Trakai, où nous avons rendez-vous avec 2 anciens collègues de Sylke qui sont là pour mettre en route un nouveau produit céréalier dans une usine de la région.
En attendant de les rencontrer, nous faisons un petit tour de la ville et de son château.
Construit à la fin du 14ème siècle sur une presqu’île au bord du lac Galvé, celui-ci a été complètement restauré dans les années 1950 pour en faire un parc national historique et emblématique de l’identité de la Lituanie.
A l’origine, ces bâtiments fortifiés avaient été prévus pour créer un système défensif contre les chevaliers Teutoniques.

September 4.
We cross the border to Lithuania. This time with a serious passport control and are dismissed without a smile…
A smile in general seems to be something difficult to obtain in the Baltic countries. In a shop, bar or in the streets faces stay serious and even in small villages a greeting is not returned.
We get used to it and file it under “different culture” but it is a change compared to the Nordic countries and we do enjoy the easy contact and smiling faces later on in Poland, Czech Republic and Austria.

Lithuania is about as big as Latvia but has 3 million inhabitants of which 540’000 in in the capital Vilnius. Like the other 2 Baltic countries it is rather flat and the highest point is at 250m above see.

We continue rapidly to Vilnius or rather to Trakai, a little, charming town next to the capital where we will meet two former colleagues from ORBE that are here on a business trip.
Trakai is famous for its well renovated 14 century fortress that was built on an island in lake Galvé as part of a defense system against the Teutonic Knights.
We spend a very nice evening together with Steffi and Sebastian and taste the local speciality called Kibinai, an oval shaped pastry with different savory fillings (a little bit like empanadas).
Hmmm very tasty 😋. Definitely something that we will try to reproduce at home!
Unfortunately we are so busy talking about food, photos and Steffi’s very recent wedding that we forget to take a picture 😢

Nous passons une soirée très sympa avec Steffi et Sébastien dans un restaurant qui propose apparemment les meilleurs « Kibinai » (chaussons fourrés à la viande ou aux légumes) de la ville.

Mardi 5 septembre
Journée pluvieuse.
Nous nous rendons au camping de la ville de Vilnius pour les 3 jours à venir.
Nous allons en profiter pour terminer et poster le prochain article du blog, visiter la ville et faire la lessive.

The next two days are rainy and cold. Finally not a bad timing, we needed some time off to finish the blog.

Vendredi 8 septembre
Visite de la vielle ville au programme.
Vilnius, construite au 14ème siècle, aujourd’hui capitale et cœur économique de la Lituanie, a connu un passé tourmenté, à l’instar de ses deux voisins baltes, dû aux divers envahisseurs ayant pris possession du pays au cours de son histoire.
C’est seulement à partir de 1991, après la dislocation de l’URSS qu’elle retrouve enfin son indépendance et passe d’une ville marquée par le style soviétique à une ville occidentale et cosmopolite.

Friday September 8:

Visit of the medieval town center of Vilnius.
Even though the two world wars and the soviet regime have impacted all three Baltic countries strongly Vilnius’ old town has survived almost intact and is today listed as a whole with UNESCO. Just like Tallinn and Riga it attracts a lot of tourists and ever so often we are absorbed by a cheerful umbrella guided people wave
.
😬
Inside the big pedestrian area there are plenty of little plazas with inviting cafes and restaurants, narrow streets with beautiful old houses, 30 churches! and a bohemian quarter.

La moitié de celle-ci est couvertes d’espaces verts et elle dispose aussi de 30 lacs et 16 rivières pour le bonheur de ses 500’000 habitants et des nombreux touristes qui peuvent ainsi se rafraîchir durant la saison chaude.
Pas moins de 64 églises, dont 30 sont concentrées dans la vielle ville montrent par leurs architectures variées l’évolution des styles au cours du temps.

The outer city has 30 lakes, 16 rivers and a lot of parks. All in all a very pleasant place to live for its 500’000 inhabitants.

Nous passons l’après-midi à découvrir ces rues et places très vivantes et accueillantes, avec de nombreux cafés et terrasses.

C’est un endroit où l’on se sent bien et où il doit faire bon vivre durant la belle saison.

En fin d’après-midi, nous quittons Vilnius pour nous rendre jusqu’au site archéologique de Kernavé.

After our traditional coffee and ice cream in one of the delightful cafes we continue to Kernavé.

Samedi 9 septembre
Le site de Kernavė, dans l’est de la Lituanie, à 35 km environ de Vilnius, représente le témoignage exceptionnel d’établissements humains dans la région sur une période de 10 000 ans.
Le musée, richement pourvus d’objets mis à jour sur le site, dispose d’écrans vidéo permettant au visiteur de découvrir la manière qu’avaient les peuples de fabriquer les divers outils, poteries, bijoux, etc… dont ils se servaient au quotidien.

Kernavé was the medieval capital of the area before Vilnius.
Although only five mounds are remaining from the former defensive castel and town, the site is an exceptional witness of 10’000 years of continued settlement. The museum of the site is extremely well done with displays of what was once here and what was recently found. In addition there and many videos showing old practices of making, tools, clothing, jewelry, etc.

C’est ensuite à Kaunas que nous nous rendons.
C’est la deuxième plus grande ville de Lituanie et une des anciennes capitales temporaires du pays.
Elle se situe au confluent des deux plus importants cours d’eau de Lituanie : le Niémen et la Néris.
La ville se vante d’avoir la zone piétonne la plus longue d’Europe de l’Est.
Aujourd’hui, c’est jour de marché et ce sont 4 rangées parallèles d’étalages qui se côtoient sur les 1,7 km de la rue.

From here we continue to Kanaus the second biggest city of the country.
Kanaus claims to have the longest pedestrian area of Eastern Europe.
Today is Saturday and the 1.7km long pedestrian alley is covered with food stalls and booths with all sorts of stuff for sale.

Sylke s’intéresse à du fromage fumé, spécialité locale.

We obviously taste local speciality like smoked cheese that tastes more like smoked ham and has a slightly rubbery texture. But overall not bad!

Hare Krishna scandé par les adeptes de cette divinité ajoutent à l’animation de la rue.

Chanting Buddhist monks add to the atmosphere…

Les papys eux aussi ajoutent leur note musicale.

…As well as plenty of other musicians.

On voit aussi que dans ce pays on n’attend pas l’âge adulte pour essayer de gagner quelques pièces d’argent.

Bar à café mobile.

We will consider a modification of our Fiat 500…

On y danse…..on y danse……

En fin d’après-midi, en s’informant des conditions météo sur le pays, nous constatons qu’il vaut mieux rester sur le centre que sur la côte ouest où nous projetions d’aller initialement.
Nous mettons le cap sur Riga et faisons halte près de Pasvalys, dans un petit camping rural, près de la frontière nord de Lituanie.

A windy and rainy weather forecast for the west coast keeps us from exploring the famous long sandy beeches from Lithuania and we turn north west to Riga (again in Latvia) instead.

Dimanche 10 septembre
Un phénomène tout particulier se produit dans la région de Birzai où nous nous rendons ce matin.
Le sous-sol, constitué de molasse s’effondre régulièrement et produit des trous dans le sol qui peuvent atteindre une dizaine de mètres pour les plus profonds.
Le plus célèbre d’entre eux est le « Karvès ola », le trou de la vache.
Son nom vient du fait, comme on peut le deviner, d’un paysan qui a perdu sa vache lors de la création de celui-ci après un nouvel effondrement.

A quick stop on the way in Birzai to see some of the sinkholes that the groundwater continues to create by gradually dissolving gypsum, sandstone or dolomite rock. The total number of such holes is estimated to over 9000 in the district! The highest sinkhole density is close to Birzai with 200 of them per sq km. The area is now a nature reserve where you can also find the most famous hole, called « Cows Cave ». The story goes that once a cow was swallowed here by the earth leaving only a stub of its chain.

Nous quittons maintenant provisoirement la Lituanie pour retourner en Lettonie et parcourons ensuite les 100 km qui nous restent pour rallier Riga, faisons un passage rapide dans la ville et rejoignons le camping « Riverside », sur le terrain d’une marina au bord de la rivière Daugava.

A few km further north we enter Latvia again and reach Riga and the Riverside camping in the evening. The camping lays next to a small marina at the big river Daugava from which we have a great view onto Riga’s old town center at the other side of the river.

Lundi 11 septembre
Riga, capitale de la Lettonie, avec ses 630’000 habitants est la plus grande des 3 villes baltes.
8 ethnies peuplent la ville dont les 2 plus grandes sont les Russes pour 51% et les Lettons pour 36%.
Fondée en 1201, elle présente des styles d’architecture allant du gothique, renaissance, baroque et surtout un tiers de la ville construit dans le style Art nouveau.
Fortement détruite durant la deuxième guerre mondiale, la vielle ville a été presque entièrement remise à neuf en respectant les styles d’origine des bâtiments et il ne reste que quelques édifices en cours de restauration.
Nous passons la journée à visiter le centre historique qui nous plaît beaucoup par ses aspects très variés.

Nous commençons par le marché central, l’un de plus vieux et plus vaste d’Europe, qui a été installé autour et dans 5 halles qui servaient anciennement à la construction des Zeppelins.

September 11.
Riga
is the capital of Latvia and with 640’000 inhabitants also the biggest city of the Baltic states. The city was founded in 1201 at the gulf of Riga and the whole of its historical center is a UNESCO World Heritage Site. The buildings are of gothic, renaissance and baroque style but the city is in particularly famous for the 30% of buildings constructed in Art Nouveau style.

Riga was badly damaged in WW II but in the old center houses were repaired to its original style.
We spend 3 days here and enjoy the authenticity of the old town as part of a big lively city.

We start our visit with the huge market halls filled and surrounded by plenty of colorful food stalls presenting everything from fresh fruits, vegetables, meets, cheese, mushrooms, spices, fermented and marinated vegetables, bread, fish, etc.
Everybody that likes food must love all these colors and smells 😀
The 5 immense halls were originally built by the Germans as zeppelin hangars in Art Deco style and were transferred to Riga after WW I to be turned into what is now Europe’s largest and one of its oldest markets.


Sur les nombreux étalages, quelques spécialités locales sont proposées tel que les légumes marinés.

Very tasty fermented an marinated vegetables!

Ou les bolets de belle taille.

Heaps of very Cheap and very BIG mushrooms!

Pâtisseries de toutes sortes à des prix défiant toute concurrence.

Too much choice and only 29€ cents the piece!

Nous nous dirigeons vers le centre ville et la place du Dôme.
Nous y visitons la cathédrale ( Dôme) de Riga, construite au 13ème siècle, qui connut de multiples modifications au cours de son histoire.
Son orgue, avec ses 6768 tuyaux, construit en 1882 – 83, est particulièrement célèbre.

One of the many highlights in the city is the 13th century Dome and its organ with 6768 pipes. We spontaneously assist a concert the next evening to experience its famous sound.


Avisant une affiche  proposant un concert avec Olga Pjatigorska, soprano et Ilze Reine à l’orgue pour demain soir, nous décidons d’y assister et pouvons ainsi profiter d’une deuxième journée pour visiter la ville.

Quelques endroits en cours de balade à travers la cité historique.

We continue our stole through the old city centre:


Une petite pause s’impose!
Profitons de déguster les bières locales dans une micro brasserie.

No need to say that this also includes various stops at cozy cafes and restaurants to experience local specialties including beer 😋

On continue la visite de la ville avec le quartier « Art Nouveau« .

One of the many spendid Art Nouveau buildings

Et plus loin, une belle église Orthodoxe.

An Orthodoxe curch

Et bien sûr de jolis cafés pour nous reposer un moment.

and one more cafe…

On se rencontre sur les bancs publics pour jouer aux échecs ou aux dames.

Chess is part of the culture here ( probably from Russian influence).

Mercredi 13 septembre
Avant de quitter Riga, nous faisons encore un passage à travers le quartier des maisons en bois de pin rénovées récemment.
Pierre le grand, premier empereur de Russie avait imposé aux habitants de construire leurs maisons en bois afin qu’il puisse incendier la ville si elle devait être prise par un ennemi.

September 13.
Before leaving Riga we visit an area where the original wooden houses were maintained.

The Russian emperor Peter the Great imposed at his time that Riga was constructed from wood only so it can be easily destroyed by fire in case an enemy was to invade it (think we also mentioned this for Tallinn).
The architecture reminds us of Scandinavia and has its own particular charm.

Nous passons ensuite dans le magasin de cycles qui représente la marque « Brompton », vélo pliable qu’Yves et Anne-Marie nous ont fait essayer, pour voir si le prix est plus intéressant en Lettonie, ce qui n’est pas le cas, et finalement nous quittons la ville pour rejoindre la côte nord-ouest.
Visite de Jürmala.
Endroit touristique par excellence car situé au début d’une plage de sable de 30 km de longueur.

Riga has its own beach village called Jürmala. Along a 30km white sandy beach uncountable summer houses host the town people for the weekends. In particular appreciated by Riga’s Russian population the main language we hear here is in fact Russian.

Très prisé aussi des Russes fortunés qui ont quitté leur pays pour s’installer là et ont construits de luxueuses maisons comme celle-ci mélangeant le style ancien et nouveau.

A perfect mix of a traditional and mew style beach house!

Un peu plus loin, nous entrons dans le parc national « Kemeri », dont plusieurs petits lacs forment une zone de réserve naturelle où viennent se reposer de nombreux oiseaux aquatiques.
C’est là que nous trouvons un endroit paisible pour passer la nuit avec un ciel encore bleu.

We spend the night (you guessed already) at a little lake, where raspberries and cranberries from Riga market are processed into delicious jams. 😋

Il a plu pendant la nuit !!!

Rapid weather change during the night!

« Jeudi 14 septembre
La soirée confitures ayant duré jusqu’à minuit passé….

…..nous nous réveillons assez tard et c’est seulement après midi que nous nous mettons en route.

Today is the last chance for us to turn west and visit Latvia’s and Lithuania’s Baltic coast. But the weather forecast definitely convinces us to go south to Poland.
We plan two more small visits on the way there. The “Hill of the Crosses” and a curious outdoor museum for “retired” soviet statues, called « Grutas Park » .

Une seule visite aujourd’hui «La colline des croix », Kryzio kalnas en Letton.
L’histoire de cette colline tiens dans le fait qu’elle est devenue un symbole de la résistance contre l’invasion russe au 19ème siècle.
Les habitants de la région y déposaient des croix en mémoire de leurs proches disparus.
En 1900, il y avait environ 400 croix sur le site.
En 1961, 1973 et 1975 l’armée russe est venue avec des bulldozers pour raser le site mais à chaque fois, dès le lendemain des croix avaient refait leur apparition.
Cette tradition a perduré dans le temps et s’est amplifiée lors du retour des prisonniers de la deuxième guerre mondiale qui déposaient une croix en mémoire de leurs camarades disparus.
Aujourd’hui, les Lettons viennent y déposer une croix d’espoir de guérison pour ceux qui sont atteints dans leur santé ou de remerciement lors d’une naissance ou tout autre événement marquant.

Kryzios Kalnas – the Hill of the Crosses
During the soviet occupation the Hill of Crosses became a symbol for the Lithuanian resistance. People started to erect crosses for friends and family members that had disappeared to Russian prison camps. Soldiers returning from WW II imprisonment also added crosses for colleagues that had died during captivity in Siberia. Several times the Russians bulldozed the site but the crosses were up again soon a symbol of non violent resistance.
Today the Lithuanians continue to bring crosses to say thank you for a happy event like a birth or to bid for something like health for a friend etc. unfortunately also busses of tourists arrive and add crosses without much meaning…

L’endroit est devenu aussi très touristique, avec des stands vendant des croix à 1€ afin que tout un chacun puisse participer selon son envie.
Le nombre de crucifix actuel n’est pas connu précisément mais dépasse les 200’000 unités.
Après cette visite, nous roulons encore jusque peu après Kaunas où nous trouvons un endroit tranquille pour passer la nuit.

Vendredi 15 septembre
Météo fraiche et venteuse ce matin.
Nous prenons la décision de progresser vers le sud et la Pologne.
Près de la frontière Lituanienne, nous visitons encore le Grutas Parc.
Après la chute du communisme, le gouvernement Lituanien a décidé d’enlever toutes les statues des dirigeants de l’URSS dont la plupart représentaient Lénine, Marx et Engels.
Ils les ont alors regroupées dans ce parc, les ont encerclées par une clôture de fil de fer barbelé et des miradors pour simuler un goulag.
Les rôles sont ainsi inversés pour la postérité.

Grutas Parc.
Lithuania, unlike its sister countries Latvia and Estonia did not destroy the many statues of  Marx, Engels, Lenin, Stalin, and other soviet heroes when the occupation ended, but moved them into a curious outdoor museum. The museum itself is enclosed by a structure that resembles a prison camp from the time of the soviet occupation. It is even mixed with a little zoo for kids!

definitely an interesting way to deal with the past, we find!

Nous quittons maintenant la Lituanie et par conséquent les pays baltes et entrons en Pologne.

Gizycko est notre première étape.
Cette petite ville se trouve dans le nord de la Mazurie, région riche en lacs et très prisée du tourisme durant l’été car toutes les activités nautiques y sont représentées.

Poland:
We leave Lithuania with rather cold and windy weather and hope for a bit more sun in Poland. Our plan is to visit the Mazurian Lake District in the north east of Poland and then continue to Krakow in the south-east.
The Mazuria contains over 2000 lakes an many charming villages. The lakes are well connected by rivers and canals forming an extensive system of waterways. The 18th century Masurian canal even links this system to the Baltic Sea.
The whole area is a prime tourist destination for sailors, canoeists, bikers and hikers.
We would love to explore some of these options but are definitely too late in the season to make this a pleasant experience. So we keep it to visiting some of the villages and strolling along the pleasant lake sides.

Gizycko.
Gizycko is one of the locations we visit in the area. It has a great lakesides and one of the last existing hand driven swing bridges in the world!

Samedi 16 septembre
Tour de Gizycko sous le soleil en commençant par la rue principale…..

….-avec passage au pont tournant qui est l’un des rares encore actionné par la seul force humaine.
Une tentative d’électrification a été effectuée mais n’a pas été couronnée de succès car le pont ne s’est pas arrêté correctement et a démoli une partie du quai.
Du coup, ils sont revenus au système de volant manipulé par le gardien du pont.

Nous terminons notre visite de la ville par la tour « Wieza Cisnien ».
Anciennement château d’eau, elle a été transformée en tour d’observation et un bar à café a été aménagé au sommet de celle-ci permettant ainsi de déguster son petit noir tout en admirant le panorama.

There is also an old water tower on the top of which we enjoyed a coffee and apple pie with a great view over the town!

A quelque 30 km de là se trouve le « Repaire du loup ».
Ville fantôme érigée par l’armée allemande pendant la seconde guerre mondiale, elle ne comptait pas moins de 200 bâtiments répartis entre les arbres.
500 officiers, 1500 soldats et 500 civils ont vécu là de 1941 à 1945.
Dans le plus grand des bunkers, Hitler y a installé son QG pendant trois ans et demi, de 1941 à 1944 et disposait de 650m2 habitable pour son logement.
C’est même là qu’a eu lieu la tentative d’assassinat organisée par Von Staufenberg le 20 juillet 1944.

Only 30km further north inside a dense forest are the remainders of an enormous Nazi bunker complex « Wolfsschanze » that served as Hitlers headquarter during 3 years of WW II. The Hitler assassination attempt by Von Staufenber happened here.
Although up to 2500 people lived inside this bunker city it was never discover during the war.
All the bunkers were connected through tunnels and some can still be visited. It is quite a creepy visit, humid and with very little light… 😱

Even submarines were built there at some stage.

On y construisait même des sous-marins.

La visite terminée, la journée tire à sa fin mais nous décidons quand-même de progresser un peu vers le sud.

Un petit slalom entre les lacs nous amène au camping de Mikolajki pour la nuit.

We stop at another charming little lake town called Mikolajki. Unfortunately no photos. 😥

Dimanche 17 septembre
Petit tour de Mikolajki sous le soleil matinal et c’est parti pour 6 heures de route qui vont nous permettre de rallier la ville de Lublin.
Nous arrivons de nuit mais on trouve quand même un petit chemin qui va au bord du lac, endroit propice pour un sommeil réparateur.

Lundi 18 septembre
Visite de la cité historique de Lublin.
Cette cité, qui fête ses 700 ans d’histoire cette année a eu la chance de ne pas être affectée par les bombardements de la deuxième guerre mondiale et a ainsi pu conserver ses immeubles intacts.
Le gouvernement local a bien sûr entamé la rénovation de ceux-ci mais a eu la bonne idée de l’effectuer de manière partielle de façon à conserver l’authenticité de l’architecture d’origine et permettant ainsi de montrer un émouvant témoignage du passé.

September 18.
An unplanned but definitely worth while stop at beautiful Lublin:

The 700 year old and still entirely medieval town center has not been affected by WW II. After the end of the soviet occupation the government had the great idea to only partially renovate the old center which creates an interesting authentic atmosphere.


Nous visitons ensuite le village musée en plein air de Lublin.
Il s’agit là d’un endroit où ont été regroupées des maisons typiques représentant les différentes régions de la Pologne au 19ème siècle. Un peu le Ballenberg suisse.

We also visit the excellent open air museum outside of Lublin comprising 19th century houses transferred here from many different regions in Poland.

Chez le dentiste de l’époque la fraise s’actionnait au pied !

Imagine going to the dentist early 19hundred. This is what it would look like:
And here the worst bit, the dental drill is foot driven like one of the old sewing machines!


Maintenant que nous avons bien profité de cette belle journée ensoleillée, nous descendons encore un peu vers le sud, jusqu’à atteindre la ville de Krasnik après une petite heure de route.
Un joli parc de détente représente l’endroit idéal pour une nuit tranquille.

And one more lake before we arrive in Krakow. 😉

Mardi 19 septembre
Un petit tour du lac et de ses nombreux pêcheurs pour commencer la journée et se dégourdir les jambes…..

…….. en prévision des 4 heures de route que nous allons faire aujourd’hui pour rallier la ville de Cracovie, dans le sud de la Pologne.

La météo ne semble cette fois ci pas être de notre côté car elle annonce 4 jours de temps pluvieux.
Afin de se mettre dans les meilleures conditions pour supporter ce revers, nous décidons de passer ces journées dans le Spa / Hôtel Farmona et réservons d’emblée nos séances de massage, bains vapeur et sauna.
C’est par un repas au restaurant de l’hôtel que nous terminons cette journée bien au sec et au chaud.

Mercredi 20 septembre
Temps couvert mais presque sec.
Nous prenons un taxi pour rejoindre le centre de Cracovie et commençons par une visite de l’atelier musée Witrazu.
Dans cet unique Musée du Vitrage en Pologne, guidés par Agnieszca, qui parle un français parfait, nous avons pu observer le procédé inchangé depuis des centaines d’années de la fabrication des vitrages.

Krakow
Given the weather forecast with 4 very rainy days we take a SPA hotel an right away book sauna, steam bath and massage sessions  😴

September 20.
In line with the weather we start our Krakow visit with a museum.
The small stained glass factory and museum « Witrazu » offers guided tours through the actual workshop. The rooms and even work tables are unchanged since the creation of the factory in 1904!

La maison de maître accueillant le Musée a été construite en 1906 spécialement pour les besoins de la Fabrique de Vitrages de Cracovie S.G. Żeleński.
Son intérieur et l’équipement de son atelier à travers lesquels passe le trajet de „Musée Vivant » ont gardé leur caractère originel.
En un peu plus d’une heure de visite, la fabrication des vitraux n’a plus de secrets pour nous.

Agnieszka our tour guide explains the elaborate steps needed to create stained glass windows on real examples currently being built in the factory.

We learn a lot and really appreciate that we can enter the real production site!

Nous rejoignons ensuite le centre de la vielle ville et participons à un tour guidé en espagnol (le groupe comprend seulement 14 personnes au lieu des 35 dans ceux en anglais) à travers celle-ci.
En plus de l’histoire des édifices principaux, notre guide nous raconte plein d’anecdotes et légendes sur la vie de cette ville datant du 7ème siècle.
Un petit tour dans le quartier juif termine cette première journée de visite.

Since the weather looks sort of dry now we decide to join a guided tour through Krakow’s old town. An English and Spanish group start at the same time. We decide to creatively practice our Spanish and join the latter one. Also because it is much smaller.

2.5 hours later we know a lot more about the eventful and partly tragic history of the city.
We decide to finish our day with at tour and dinner at the old Jewish quarter.



Jeudi 21 septembre
La pire journée de la semaine avec des pluies abondantes et incessantes.
Ayant anticipé la situation grâce à la prévision météo, nous avons réservé les massages et le
Spa pour l’après-midi que nous passons confortablement à l’hôtel.

September 21.
100% Rain and SPA 😊

Vendredi 22 septembre
Ça se calme un peu mais reste toujours bruineux.
On décide tout de même de faire une sortie dans la vielle ville et afin de nous mettre à l’abri des intempéries, nous optons pour le musée souterrain de la Rynek qui s’étend sous une grande partie de la place du marché.
On retrouve là des fondations et des étables des XIIème et XIIIème siècles mis à jour pendant une campagne de fouilles qui a duré plusieurs années.
On y découvre aussi toute l’histoire de la ville à travers des scènes et objets des diverses époques ainsi qu’à l’aide de panneaux interactifs.
On se rend ensuite vers l’ancienne usine d’Oscar Schindler, devenu un héros auprès des Juifs, après en avoir sauvé 1’100 de la mort lors de la deuxième guerre mondiale.
Damien, notre guide nous raconte avec moulte anecdotes la prise de Cracovie par les Nazis et les conséquences qui ont suivi cet événement pour la population et particulièrement pour les Juifs.
Repas au restaurant dans le quartier juif pour terminer la journée.

September 22.
Another complete day of rain motivates us to discover a few more of the numerous museums in Krakow:
Krakow History museum is entirely located underneath the main market square.
During an excavation campaign foundations from the 12th and 13th buildings and streets were discovered and then turned into a spectacular site with plenty of old objects, animations and information panels between the excavations.
Oscar Schindler factory museum.
The museum demonstrates through many photos, films and interviews how the situations of the Jews gradually worsened during WW II. The second part then explains how Schindler managed to save Jews referring to the famous “Schindlers List” and also by transferring the totality of the Jewish factory worker to a new fictive manufacturing site thus saving them from a transfer to Auschwitz concentration camp.

Samedi 23 septembre.
Le temps reste définitivement à la bruine.
Au programme aujourd’hui, les mines de sel de Wieliczka.
Le sel, déposé il y a 14 millions d’années au fond de ce qui était alors une mer qui va être secouée par l’émergence des Carpates, est récolté dans la région depuis cinq millénaires et exploité dans cette mine depuis le XIIIème siècle.
30 km de galeries répartis sur 9 niveaux constituent la mine, encore partiellement en activité aujourd’hui pour éviter son effondrement, conséquent à la pénétration d’eau permanente.

And one more rainy day convinces us to go and see the Wieliczka salt mines.
The salt comes from the sea that dried out 14 million years ago when the Carpat mountain chain emerged. The salt is harvested here already since 5 million years and the actual mining started in the 12th century.
Today the mines consists of 30km and 9 levels. It is only maintained for tourist visits since sea salt is cheaper today. Never the less the state owned mine must be a good income with 1.5 million visitors per year and 20 € entrance fee per person…
In particular today must represent a good day since we are not the only ones that queue in the rain for close to one hour…
Never mind the 3 hours guided visit was definitely worth it, you will see. 😊


La visite guidée (en français) d’une durée de 3 heures nous fait parcourir les 3 niveaux premiers niveaux, jusqu’à une profondeur de -135 mètres.
Nous traversons de nombreuses salles dans lesquelles les mineurs ont taillé de belles sculptures au cours des temps.

The most surprising aspect are the numerous sculptures cut into the salt rock. Apparently this habit has started when the rather superstitious minors cut a first chapel with saints, Maria and Jesus into the main corridor for prayers going in and coming out of the mine.
Different to coal mines the air in the salt mine is rather beneficial for health but the slippery ground, the steep stairs and the heavy weight of the salt rock provoked many accidents.

D’autres salles nous montrent les outils utilisés pour l’extraction du sel.

In several caves the hard work and the applied processes are shown.

Le point d’orgue est atteint avec la chapelle dédiée à la reine Kinga.
Cette véritable cathédrale souterraine, creusée pendant plus de 30 ans entre 1895 et 1927, fait 54 mètres de long sur 12 mètres de haut.
Des concerts y sont organisés profitant de son acoustique exceptionnelle.

The definite highlight is the enormous chapel that is completely cut into the salt rock. 54m long and 12m high it’s exceptional acoustic is frequently used for concerts.

 

Un peu plus loin, une autre énorme salle est transformée à l’occasion en salle de banquet.

This cave is being prepared for a wedding party!

Après cette visite des plus intéressante, retour à l’hôtel dans lequel nous avons déjà passé 4 nuits.
Comme le soleil nous est promis pour demain, nous optons d’y rester une 5ème.

Dimanche 24 septembre
C’est confirmé, le beau temps est de retour. Pas encore vraiment ensoleillé mais sec.
Nous en profitons pour faire une dernière visite de Cracovie.
Datant du 7ème siècle, c’est une des villes les plus anciennes et les plus importantes de Pologne, dont le patrimoine architectural est très bien conservé.

September 24.
Finally the rain stops and allows us to enjoy Krakow in a dryer state. The old town centre was not damaged during the World Wars and its buildings are all superbly maintained.

La place du marché.

The main square (apparently the biggest of Europe!).

 

Passerelle piétonne traversant la Vistule.

A wonderfully decorated bridge over the river Vistule. 

Un grand choix de jolis restaurants s’offrent au promeneur.

A great choice of restaurants and cafes in all sorts of styles.


Nos pas nous amènent à l’ancien ghetto juif.
Une magnifique église catholique marque l’emplacement de ce qui en était l’entrée.

And lastly we visit the area of the Jewish ghetto. Moist of the houses are said to still be the same…
An impressive Catholic church marks the entrance area


A l’autre extrémité, une section du mur d’enceinte construit par les Nazis persiste encore.
Les alvéoles de celui-ci ont la forme de tombes juives pour accentuer encore la pression psychologique sur les 85’000 Juifs emmurés dans le ghetto en attendant d’être évacués vers les camps d’extermination.

A part of the original enclosure wall still exists at the other end.
The shape was apparently deliberately chosen to represent Jewish gravestones.

En début de soirée, nous quittons Cracovie et allons jusqu’à Auschwitz que nous prévoyons de visiter demain.

In the afternoon we leave Krakow direction Auschwitz/Birkenau. The concentration camp is not really what we want to see (especially since I have heard so much about this horrible place already in school). But somehow it seems impossible to be in the area and not see it.

Lundi 25 septembre
L’avantage de dormir sur place est que nous commençons la visite du camp de concentration d’Auschwitz avant l’arrivée du tourisme de masse et que nous avons aussi la possibilité de la faire sans être obligé d’adhérer à un groupe, ce qui est le cas dès 10h00.
Beaucoup a déjà été dit sur ce camp mais d’y être confronté sur place vous rapproche encore de l’horreur qu’ont vécu les prisonniers durant la période 1940 à 1945.

September 25.
Concentration Camp Auschwitz/Birkenau.
The most striking about this site for me is not all the horror that happened here since we all know the facts already, but the detailed organization of the whole crime, as if it was a normal project. Starting from taking pictures and names of all arriving people until selling the shaved off hair for 1.50 DM/kg to a weaving mill…

Vue depuis la plateforme d’arrivée des trains de la mort.

The train station of no return.

L’entrée dans la camp.

The concentration and forced labor camp entrance was entitled “Arbeit Macht Frei” (work sets you free). Referring to the long hours of forced labor each day.

Le premier crématoire.

The Auschwitz crematories.

Après Auschwitz, une navette nous amène au camp d’extermination de Birkenau, distant de 3 kilomètres.
300 baraquements y avaient été construits et il y eut jusqu’à 100’000 prisonniers entassés dans ceux-ci simultanément.
Entre Auschwitz et Birkenau, 1,5 millions de personnes ont perdu la vie, dont le 90% étaient juifs.

L’intérieur de l’un de ceux-ci.
Il faut imaginer que sur chaque « lit » devaient s’entasser 5 personnes dont la plupart souffraient du typhus, étaient atteints de dysenterie et n’avaient le droit d’aller aux toilettes qu’une seule fois par jour.
Les lits du haut étaient bien-sûr les plus prisés.

The visit continues with Birkenau 3km from Auschwitz.
In both camps together 1.5 million people lost their lives between 1941 and 1945. 90% were Jews.

Après ces instants de profonde émotion, nous reprenons notre route vers la Tchéquie et, à 60km de la frontière, optons pour une aire d’autoroute pour passer la nuit.

After this gloomy and emotional visit we continue our road direction Czech Republic.

Mardi 26 septembre
Première visite pour Horni Benesov dans le Nord-Est de la République Tchèque.
C’est dans ce village que vécut la maman de Sylke pendant une partie de son enfance.

Czech Republic:
My mother was born in what is today the eastern part of the Czech Republic. She belonged to the German speaking population that dominated largely in the area. After WW II all of them where forcibly expelled and this is how she came to West Germany.
She never returned here. Not even for a visit after the borders reopened afraid of what she would find.
But we were interested to see the area and then maybe show her some pictures.

Bennisch, now Horní Benešov is where she lived until she was expelled at the age of 6 together with her mother (her father was a war prisoner in Siberia then).
We find a quiet little town with a colorfully renovated main square. The streets around the center have a rural touch.

Pas très loin, se trouve la petite ville de Brundal où elle naquit.

Freudenthal, now Bruntál is the larger town close by where she was born and where her fathers family lived.
It is today a lively well renovated town with a lovely cobblestone main square, a beautiful castle and some tourists.
Nobody speaks English or German and we don’t speak Czech 😥. Credit cards or Euros are not accepted. So no conversation and no coffee break or tasting of local specialities 😩.

Petite anecdote de parking:
N’ayant pas de couronnes tchèques pour payer le parking, nous décidons quand même de laisser l’Azalaï ici, le temps de la visite de la ville.
Lors de notre retour, une voiture de police s’arrête devant nous, un policier en descend, ajuste sa tenue, met sa casquette et vient vers nous.
Michel descend la vitre et le policier entame son discours en tchèque dont on ne comprend pas un mot.
Michel demande s’il parle l’anglais ou l’allemand et reçois deux fois un « Niet » en réponse.
Bon, ça ne va pas être facile de se comprendre.
A force de gesticulations et de « no parking » Michel comprend qu’il n’est pas content que l’on n’ait pas payé notre dû.
Les mots « Banki » « Euro » « Krohne » nous laissent penser qu’il veut que Michel aille à la banque avec lui pour changer des Euros en Couronnes tchèques.
Arrivés là, l’employée de banque ne parlant que le Tchèque, le dialogue de sourd continue.
La question est de savoir à combien se monte l’amende et donc combien Michel doit changer d’Euros ?
Le policier prend alors l’initiative de demander aux quelques clients présents si l’un d’entre eux parle l’anglais. C’est son jour de chance, il y en a un !
Michel apprend alors que le parking lui coutera 500 couronnes, c’est-à-dire 25€.
Le policier reçoit son argent et commence à remplir une quittance.
Il demande la carte d’identité à Michel et commence à la tourner dans tous les sens, ne comprenant visiblement pas ce qui est mentionné dessus.
Après beaucoup d’hésitation, il retourne vers le client qui parle anglais et lui demande de lui traduire les éléments de la carte dont il a besoin pour sa quittance.
Le policier est enfin satisfait et libère Michel qui revient à l’Azalaï le sourire aux lèvres après cette histoire un peu rocambolesque.
Nous quittons l’endroit et en nous dirigeant dans direction de Vienne, nous faisons halte à Olomouc, une petite heure de route plus loin.

Olomouc, au cœur de la région historique de la Moravie, compte aujourd’hui 100’000 habitants et de nombreux monuments historiques dont une douzaine d’églises Gothiques et Baroques et aussi la célèbre Colonne de la Sainte Trinité, érigée au milieu de la place haute en 1740 pour commémorer la fin de l’épidémie de peste.

In the afternoon, 60km further south we arrive in Olmütz now Olomouc (100’000 inhabitants). This is where my mother stayed in a prisoner camp before the expulsion.

We are surprised to find such a nice town.
There is quite a big old town center, all cobblestone, mainly pedestrian area and the buildings are well maintained. There is a big university in town so we see lots of young people and many inviting bars. There are almost no tourists (what a change to Krakow) and even Wikipedia says: “despite its considerable charms, Olomouc has fortunately not been discovered by tourists the same way as Prague”…

Ruelle de la ville.

Nous passons le début de soirée au restaurant « Hanacka » où nous sont servies les spécialités locales comme la cuisse de canard confite accompagnée de choux rouge et de « Knödel » (quenelles de brisures de pain sec trempées dans un mélange de lait et d’œufs et formées en boules).
Nous passons la nuit sur un parking en périphérie de la ville.

We visit the town the rest of the afternoon and have dinner in a local restaurant with duck, sauerkraut and bread dumplings just like my mother makes it 😋

Mercredi 27 septembre
Ce matin, nous nous apercevons que nous avons passé la nuit sur le parking de la piscine communale.
On en profite donc pour aller nager un moment et prendre une bonne douche.
Nous retournons ensuite à Olomouc pour finir la visite de la ville et acheter quelques bouteilles de vin tchèque.
En fin d’après-midi, nous reprenons la route et quittons la République Tchèque pour rentrer en Autriche.
La route qui mène à Vienne passe à travers la région viticole principale du pays.
Nous décidons d’y faire halte et de profiter des conditions météo idéales pour faire une rando demain.
C’est au milieu des vignes de Poysdorf que nous trouvons un endroit très tranquille pour passer la nuit.

We spend the night at a parking of an indoor swimming pool and go for a swim first thing next morning. Why not 😊
This is followed by breakfast in town and a more complete visit of the old town center concluded with a cappuccino at a lovely square.
Definitely a pleasant spot to visit with a young and at the same time authentic old atmosphere.

Austria.
Off we are to Austria to the vineyards north of Vienna.

Jeudi 28 septembre
Départ pour notre randonnée du jour un peu avant 11 heures.
Le temps est magnifique et promet de le rester tout au long des 20 km du parcours vallonné à travers vignes et forêts avec un passage sur le « Galgenberg » d’où nous bénéficions d’un joli point de vue sur le château.

The weather is perfect and so is the timing! The grape harvest has started and with it the typical wine cellars and wine bars are open.
For us the best way to profit from all this is to hike through the vineyards and stop for food and wine tasting on the way. 😀

On croise plein de noyers sur notre route et ne pouvons-nous empêcher d’en ramasser environ 5 kilos qui remplissent bien le sac à dos de Michel.
En arrivant au village de Poysdorf, nous faisons halte dans une auberge et dégustons quelques vins de la région.
Un Traminer barrique (blanc) et un Zweigelt barrique (rouge) nous plaisent particulièrement et nous en achetons un carton de chaque.

Starting from Poysdorf we follow a 20km circular hike through vineyards, woods and fields and we enjoy the great weather and the view. On the way we collect roughly 5 kg of Walnuts!
Back in the village we have a well deserved “Brotzeit” (selection of local bread, cold meats an cheese) and taste several local wine along with it.
We really like the Traminer (white) and the Zweigelt (red) and take a case of each to taste them again at home with friends. 😋

En finissant notre parcours pour retourner à l’Azalaï, nous longeons la rue des caves….

…..et tombons sur l’un des propriétaires qui nous invite à une visite de la sienne.

At the end we walk along one of the typical “Kellergassen” (a hollow way with wine cellars on both sides) and are super lucky to meet the owner of one of the cellars. He invites us to have a look. 😃
He explains that the cellars are dug into the ground and can easily attain 50m the in length and are around 6m below the surface which allows for a stable temperature in winter and summer (8-10C).

Ces caves, creusées en forme de tunnel dans la molasse, atteignent facilement 50 mètres de profondeur et sont quelque 8 mètres sous terre, ce qui leur garantit une température stable de 8 à 10°C tout au long de l’année.
Dans celle-ci, on y trouve des fûts datant de 1929 pour le plus vieux et aussi 1936, 1953 etc.
Une fois de retour à l’Azalaï, nous quittons ces vignes et descendons jusqu’à Mistelbach.
Nous y arrivons de nuit et un peu au hasard, nous terminons au milieu des champs pour passer la nuit.

Vendredi 29 septembre
Encore un petit arrêt dans un village vigneron pour se délecter d’un bon verre de vin accompagné de charcuterie locale et nous voilà partis pour rejoindre une place pour camping-cars, un peu au sud de Vienne.
Juste le temps de prendre une douche et nous nous rendons chez Bertold et Marion, connaissances de Sylke qui nous ont invités pour passer la soirée chez eux.
Retour au bercail vers les 1 heures du matin après avoir passé une soirée fort sympathique.

September 29.
One more hike and wine tasting the next day. This time in Mistelbach.
“La vie est dure” as Michel says 😊

By the way, since we entered Finland beginning of August, Austria is the first country where we are able to read information panels and ingredient lists 😀 we love traveling and experiencing new languages but from time to time it is comforting to know exactly what you buy 😉

We arrive in Vienna at the motor home parking, take a shower and are off for dinner with friends. We spend a lovely evening with Marion, Bertold and their son Mark at their wonderful apartment with a stunning view over Vienna 😲.
We come “home” rather late with a lot of recommendations for sight seeing and breakfast in Vienna!
Thank you Marion and Bertold! 😀

Samedi 30 septembre 
Nous prenons le métro pour Vienne dès 09h00 car à 11heures, nous assistons au spectacle donné par l’Ecole Royale de Cavalerie Espagnole au centre de l’ancienne ville.

September 30.
We start the day early to take a typical stylish Viennese breakfast just before we go to one of the highlights of our visit here: a performance of the Spanish Riding School Lipizzan stallions.
Unfortunately no photos are allowed during the performance to not disturb the horses 😢

L’entrée du bâtiment de l’école.

The emperor palace where also the riding school is located.

Les écuries des chevaux.

The actual stable.

Pas de photos du magnifique spectacle, celles-ci étant totalement interdites durant celui-ci. Dommage !!!

Nous parcourons ensuite la ville et ses parcs.

We are spoiled by super sunny weather and spend the rest of the day walking through Vienna that represents mainly splendid turn of the century Art Nouveau architecture.
The city has almost 2 million inhabitants and 4 million tourists visit it every year… The town center is entirely UNESCO listed since 2001.

Passage obligé chez l’un des nombreux chocolatiers pour y déguster les spécialités locales comme les boules de Mozart ou les galettes de Sissi.

Obligatory stop and tasting at a chocolate shop (I think we left with 2kg, including presents) 😋

Des restaurants somptueux, comme le « Central » offrent l’endroit idéal pour y prendre son petit-déjeuner.

The stylish Cafe Central where we had our breakfast today including one of the best croissants I ever had! 😋

De jolies balades le long du Danube nous permettent de découvrir d’autres aspects de la ville.

We also wander along the Danube where we find some alternative culture spots.

Comme cette organisation qui met à disposition de ceux qui en font la demande, des caisses remplies de terre qui ne demandent qu’à être cultivées au gré de la fantaisie de leur « propriétaire ».

In this area close to the town center and right next to the river you can construct your own raised garden bed and grow your own veggies 😀
We really like this idea and the atmosphere it creates.

Dimanche 1er octobre
Encore une journée consacrée à la visite de Vienne.
Tantôt appelée « Ville des rêves » en raison de Sigmund Freud qui y résida ou « Ville de la musique » en raison de l’influence qu’a eue celle-ci dans ce domaine via le « Classicisme viennois », Vienne compte un peu moins de 2 millions d’habitants et est visitée annuellement par près de 4 millions de touristes.
Ceux-ci se concentrent principalement dans le centre historique qui est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2001.
Dans les rues de ce premier arrondissement, le style art nouveau y règne en maitre car cette partie de la ville a complétement été reconstruite entre 1890 et 1920.
Le célèbre artiste/architecte viennois Friedrich Hundertwasser a aussi laissé son empreinte dans le 3ème arrondissement de la ville en réalisant, entre 1983 et 1985 un immeuble de conception inhabituelle, comportant 52 logements et 4 cafés-restaurants.
C’est aujourd’hui l’un des bâtiments les plus visités d’Autriche.

Second day in Vienna.
And another highlight for me: we visit the Hundertwasser house. I love this Austrian artist (1928 – 2000) who started first as a painter and then focused more on architecture. It is great to see one of his houses in real and plenty of his art work during the visit of his museum!
This typical Hundertwasser style house was constructed between 1983 and 85. It contains 52 apartments and 4 Cafes. The artist wanted to bring together nature and human housing. All roofs are covered with trees and all his houses contain niches dedicated to plants which he called “Baummieter” (tree-tenants).

 

Un village et un musée lui sont également dédiés dans le même quartier.
L’entrée du village.

Une vue de l’intérieur.

Et même des toilettes.

Retour à l’Azalaï en fin d’après-midi avec le sentiment d’en avoir plein les gambettes.

Lundi 2 octobre
Visiter Vienne serait incomplet sans un passage au château de Schönbrunn et de ses jardins.

October 2nd.
3rd and last day in Vienna. We visit Schloss Schönbrunn.
The Baroque palace is a former imperial summer residence with 1441 rooms. It is one of the most important architectural, cultural and historical monuments in Austria.

Before leaving city we find the perfect sunny beer garden and share two typical Austrian specialities: Apfelstrudel und Mohnnudeln (a bit like sweet gnocchi with burnt butter and poppyseed). Delicious 😋

Construit dans sa version actuelle à la fin du 17ème siècle, de style Rococo, il fut entre autre la résidence de l’empereur François-Joseph 1er d’Autriche et de sa célèbre épouse, l’impératrice Elisabeth dite « Sissi ».

Nous en terminons avec Vienne que nous avons eu la chance de visiter sous un soleil radieux et poursuivons notre voyage à travers l’Autriche en nous dirigeant vers l’ouest et rejoignant la partie plus montagneuse qui ressemble à s’y méprendre à nos Préalpes suisses.
Nous terminons notre journée à Mariazell et décidons de nous offrir une nuit de Spa/hôtel pour changer de notre Azalaï, surtout qu’ils annoncent de la pluie pour demain.

The way home:
Our original idea to go home all along through the alps is not in line with the weather forecast: rain an cold in and north of the alps. Sun in the south of the Alps.
Decision taken we return via Italy with a view days at Venice for our wedding anniversary (not very innovative, but still great 😊).

Mardi 3 octobre
On traîne à l’hôtel jusqu’à midi, on achète quelques pains d’épices faits maison et on prend la route en direction du sud.
Après avoir analysé la météo à venir, il apparaît que le sud des Alpes va bénéficier d’une période de beau temps et de températures agréables.
Décision est donc prise de descendre en Italie et de faire un passage à Venise pour fêter notre deuxième anniversaire de mariage.

 

October 3rd.
Stopover in the Austrian west-Alps at Mariazell. Lovely little mountain town. We take a hotel with SPA (again 😉).

Mercredi 4 octobre
Arrivée à Venise en fin de journée.
Nous passons la nuit sur le grand parking « Tronchetto », à l’entrée de la ville.

October 4th.
Venice:
We get to our camper parking which is right on the island of Venice. No need to take a hotel since we are super close to the old town!

Jeudi 5 octobre
Nous passons une jolie journée à travers le labyrinthe vénitien.

October 5th.
We get up early and have breakfast in a little cafe right next to a canal 😍
Soooo beautiful!
The rest of the day we wonder through this exceptional place. No need to explain much. Everybody knows it. Even though we have seen so many outstanding cities this year, Venice is even better than all of them: Absolutely all buildings are old, there are so many beautiful palazzos that nobody counts them, the semi renovated style makes it very authentic, the canals add so much charm, there are no cars and last but not least the Italian flair.
We absolutely love it 😍 ❤️💜💙


Comme nous sommes venus ici pour fêter notre deuxième anniversaire de mariage, un tour en gondole s’impose.
Emmenés par Giovanni dans sa merveilleuse gondole qu’il a construite de ses mains il y a 35 ans, nous parcourons les canaux de la cité et recevons plein d’informations en français de notre gondolier.

Wedding anniversary tour with Giovanni. 😍 


Nous visitons aussi les endroits moins touristiques où l’on voit encore les lessives sécher à travers les ruelles, ce qui leur donne un charme encore plus coloré.

A little outside the touristy center we can still find good old Italy: the laundry is hang between the buildings for drying 😊

Vendredi 6 octobre
Murano et Burano sont au programme aujourd’hui.
Pour y aller, nous prenons l’un des « Vaporetto », bateaux-bus des transports publics, desservant Venise et ses îles environnantes.
Murano, est devenue, depuis que le sénat a décidé de déplacer tous les fours sur cette île en 1201, suite à de nombreux incendies dans la ville de Venise, le lieu de travail d’une centaine de Verriers et de leur « Fornace ».

October 6.
Murano
and Burano, the Glas and the Lace island are on the list for today.

Both are located inside the Venice lagoon and we take a “Vaporetto” (local taxi boat) to first get to Murano.
Again we have an early start, our tactic to avoid other tourists (there are many even in October!).
Originally located at Venice island the senate decided in 1201 to move all glass furnaces to this island. The aim was to remove the source of numerous fires outbreaks in the city.

Artisan au travail.

Murano still has many functioning furnaces that can be visited as well as uncountable shops with jewelry, vases, statues, Xmas decorations, you name it, made from glass.

Chacun d’eux conserve jalousement ses secrets de fabrication et se sont de véritables œuvres d’art que l’on peut trouver dans cet endroit.

Le touriste y vient évidemment en grand nombre et les boutiques vendant les produits des artisans locaux y abondent.
Méfiance toutefois, car de plus en plus de copies chinoises bon marché sont proposées aux potentiels acheteurs (beaucoup de Chinois d’ailleurs) et il est nécessaire de bien faire attention au label de qualité si l’on veut être certain d’acheter un produit garanti de Murano.

A lovely place to go for shopping and to have a coffee, Aperol Spritz or a snack in the sun.
Very enjoyable 😊
Too soon we have to continue to Burano which is another 30min Vaporetto ride away.

Autre île intéressante de l’archipel est celle de Burano.
Burano est un des joyaux de la lagune; une Venise en miniature où les maisons sont peintes de couleurs vives. Elle est célèbre pour le travail artisanal des dentelles, art appliqué dès le XVIème siècle et devenu célèbre dans le monde entier.
C’est aussi une île de pêcheurs et la légende dit que les maisons ont été peintes par leurs épouses afin qu’ils retrouvent facilement leur foyer lorsqu’ils reviennent de la mer.

Burano is a small fishing island with colorfully painted little houses. The story goes that the women painted the houses in different colors so that their husbands could easily find the way home. Not sure if this meant coming home from fishing or from the pub…
Anyway, while the men were out fishing, the women produced laces which the island is famous for today.
Another great place for a stroll, some shopping, an aperitif and some food on a sunny terrace.

Retour à Venise en fin de journée.
Nous passons cette dernière soirée dans la cité des Doges en parcourant les rues dont l’atmosphère nocturne nous transporte encore un peu plus au moyen âge.

In the evening we return to Venice for a last stroll and a glass of vine enjoying the particular romantic atmosphere of Venice by night 😍

C’est ici que nous terminons cet article qui est le dernier de notre périple autour de la mer baltique.

Nous aurons, durant ces 5 mois de voyage traversés 12 pays, découvert de nombreux paysages très variés, visité de nombreuses villes, rencontrés des habitants aux modes de vie et au comportement très différents.
Nous rentrons enrichis d’une nouvelle connaissance de cette partie de l’Europe que nous ne connaissions que très peu.

It is mid of October and time for us to go home after 5 months of amazing traveling.
We have visited 12 different countries and 7 capitals We explored a large number of different landscapes and experienced many new cultures in North and East Europe unknown to us before.
What an amazing world 😀

We are currently closing this years trip at Lago di Garda enjoying the last warm days before we return home and take out our skis and prepare for Xmas 😊

C’est près de Sirmione au sud du Lac de Garde que nous prenons quelques jours de vacances en nous gorgeant de soleil automnal et en profitant un maximum des températures très douces de ce bel endroit.

Merci de nous avoir suivis !
A toutes et à tous nous vous souhaitons de passer un bel hiver et vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour la suite de la découverte de notre belle planète avec cette fois-ci les pays du sud du continent africain.

We hope you enjoyed one more time traveling together with us and we are looking forward to seeing some of you during the coming winter months!

PS: our next travel most likely goes to Africa departure end 2018. But with the rather unstable political situation of many African countries we will finalize our route closer to the date.

Amitiés de Milke

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *