Suède bis… / Sweden from coast to coast

Nous vous avons quitté la dernière fois en date du lundi 10 juillet avec le deuxième épisode de notre voyage en Scandinavie.

Nous allons, dans ce troisième article, vous relater le parcours que nous avons effectué depuis lors.

Jeudi 13 juillet
Nous sommes un peu au nord de Mora, ville d’arrivée de la célèbre Vasaloppet, la plus ancienne et la plus longue course de ski de fond du monde avec ses 90 kilomètres et ses 15’800 participants (c’est le nombre maximum d’inscriptions imposé).
C’est donc à Fryksås, autre petit village qui a su garder son caractère d’antan que nous  effectuons une petite randonnée qui nous amène à Grönklitt avant d’effectuer le tour du lac d’Orsa.
Un petit arrêt au café de Fryksås au retour pour admirer de l’intérieur l’une des maisons typiques du village et déguster une gaufre toute fraîche avec confiture de plaquebière.

In this third article of our 2017 tour we will go direction Swedish Mountains, cross over to the beautiful east coast and then continue south to fabulous Stockholm.

July 13.
We are at Mora a town that is well known for the « Vasalopped », the world’s oldest and with 90km the worlds longest cross country skiing competition. It is very popular too and 15’800 participants are already confirmed for the next winter!

From here we drive a few km north to Fryksås.
Fryksås is a typical lower mountain village where the local farmers used to spent the summer with their cows and sheep. We stay for a hike and a « Fika » in a super nice and cozy little restaurant. This time we have freshly baked wafers with local cloudberry jam and coffee. Mmmm!

Cloudberry ou Plaquebière en français est une mûre des marais assez rare que l’on trouve seulement dans les pays nordiques.

Cloudberry or Moltebeere in German, is a berry that grows on a small plant only in the far north. Only one berry per plant!
If you are lucky Cloudberry jam it is served with waffles and cream.

Vers les 4 heures de l’après-midi, nous reprenons la route et continuons notre progression vers le nord pour nous rendre à la hauteur du 62ème parallèle, à l’ouest du pays, ou se trouve la réserve naturelle de Rogen.
Nous nous arrêtons en chemin sur un parking d’information pour y passer la nuit.

Vendredi 14 juillet
Nous roulons encore 2 heures avant d’arriver au point de départ de notre randonnée du jour, Käringsjön, près du lac Rogen.
Nous sommes maintenant dans les latitudes ou l’on commence à apercevoir des rennes.
Très rapidement, les premiers s’offrent à notre vue en bordure de forêt.
A 62°nord et 800 mètres d’altitude les températures sont fraîches, même en été.
Nous avons relevé -4°C au petit matin.

July 14.
From here we continue further north and higher up into the mountains to the nature reserve Rogen. We are pretty north by now (62°) and although we are only at 800m high, the nights get cold (-4C!) and during the day it is a constant change from cold to warm when the sun gets covered and uncovered by the clouds.
On our way to the departure point of our next hike, Karingsjön at the lake Rogen, we see our first reindeer

Nous effectuons là une randonnée de 14 kilomètres sur des chemins très caillouteux qui traversent forêts et marécages et nous font passer près des nombreux lacs qui font la joie des amateurs de canoë.

Our 14k hike leads along a very rocky path with plenty of swamps, very typical for the area and certainly a great place for Moskitos! So we don’t stop long for a picnic as every time we stop moving they find us.
We literally walk through a maze of lakes, a paradise for canoe fans. At least if you don’t mind the cold, the unstable weather and the Moskitos… maybe the reason why we only see one canoe during the whole hike?


Samedi 15 juillet
Ce matin, dû à l’absence totale de nuages ainsi qu’à notre altitude proche de 900 mètres, nous avons droit aux gelées matinales qui recouvrent la végétation.
Du coup, le sol en est tout givré.

After another freezing night with a stunning blue sky sun rise we start our next hike. This time a little further north west in the Mittån valley.


A 11h30 ce matin, nous arrivons sur le point de départ de notre randonnée du jour.
Nous sommes dans la vallée du Mittån à une altitude de 860 mètres et déjà la végétation se réduit à des lichens et des buissons et les seuls arbres que l’on y trouve sont les bouleaux.
Nous partageons la moitié du trajet de la randonnée avec une compétition de VTT dont les participants doivent effectuer 72 kilomètres dans des conditions très variables de montées abruptes, de boue et de descentes vertigineuses. Du vrai VTT quoi !

At 860m altitude the vegetation is reduced to shrubs and low growing birches. It is Saturday and our hiking path is half way used for a Mountain bike race! It is a little annoying to constantly jump off the path to give way to a group of crazy bikers. But at the end it is also spectacular to watch how they climb steep slopes and wiz down others, some very muddy

Le parcours butte soudaine sur une rivière qu’il va falloir traverser.
Heureusement, tout est prévu pour nous faciliter la tâche.
Un téléférique manuel a été installé là et en quelques tractions sur la corde nous rejoignons la rive opposée.

Further down the path we cross the river with a manual cable car! never done this before!
The river is very cold and quite wide, but the installation looks relatively robust. So we give it a try. Me first, obviously.

Cette plaine est truffée de castors et ils ne se gênent pas pour construire des barrages sur les chemins pédestres, ce qui a pour effet de les inonder et  de les rendre impraticables.

The Valley is a nature reserve and the other side of the strongly meandering river is full of beaver lodges and some beaver dams which have flooded the foot path. Several times we have to make long detours through the thicket to not have to wade through knee deep water.

 

En chemin, nous passons vers une ancienne ferme, datant de la fin du 18ème siècle, restée en activité jusqu’en 1986.

Almost back to the car we get to a traditional farmhouse from the 18th century, which was used till 1986.

L’endroit a aujourd’hui été aménagé en café/musée offrant à la nombreuse clientèle d’excellentes gaufres avec crème et confiture de fraises ou framboises. Un délice !

It is still kept in its original state but used as a coffee on weekends. What a coincidence, it is late afternoon and time for a Fika . So we go for a coffee and have the most crunchy hot wafers

Juste à côté, une petite maison construite directement sur le ruisseau attire notre attention. C’est en fait là qu’ils produisaient l’eau chaude nécessaire à la ferme mais aussi qu’ils gardaient le lait au frais en le conservant dans des tonnelets en bois immergés directement dans l’eau du ruisseau.

Next to the farm sits a little building right over a small river. The waitress explains us that it has partly no floor so that traditionally the milk churns were placed right into the water to keep them cool.

Nous quittons maintenant les montagnes et partons à l’est dans l’idée de rejoindre la côte d’ici
3 ou 4 jours.
Notre itinéraire passe par un haut plateau dont le point culminant se situe à 1000 m/mer et représente le passage routier le plus haut de Suède.
Ce plateau est le territoire privilégié des rennes que l’on trouve en petits troupeaux et qui utilisent volontiers la route pour se déplacer en obligeant ainsi les automobilistes à attendre leur bonne volonté pour continuer leur chemin.

Our original idea was to now climb higher up into the mountains. But the weather forecast with 10-12°C and rain, convinces us to head directly direction east coast (18-22°C forecast…).
We take the opportunity and drive over a huge high plateau at 1000m altitude which represents the highest public road in Sweden. In winter the plateau is very popular for cross country skiing, dog sleds and motor sledges. In summer it is inhabited by big herds of reindeer.



Nous faisons halte au bord d’un petit lac pour passer la nuit et admirer un magnifique coucher de soleil.
Nous profitons même de nous y baigner dans une eau à 14°C. Rafraichissant !!!

We stay overnight at a beautiful lake where we even go for a swim with the evening sun. Luckily Michel measures the water temperature only afterwards: 14C

Dimanche 16 juillet
Ce matin il pleut et il semble que ça va rester comme ça toute la journée.
Nous allons nous rapprocher d’Ostersund qui se trouve à mi-chemin entre la frontière norvégienne et la côte Est suédoise.
Quelques courses au supermarché et nous trouvons un joli camping à Berg, au bord de l’eau, tout au sud du lac Storsjön.

July 16.
It is raining. We choose a small family camp site near Östersund right at the lake Storsjön. We do some food shopping and spend the rest of the day reading

Lundi 17 juillet
68 kilomètres de route nous mènent à Herrevad, un peu au sud d’Ostersund. Nous prévoyons de faire une jolie rando le long de la rivière Herrevadström.
Arrivés sur site, la météo hésite entre pluie et soleil.
Nous décidons d’attendre le milieu de l’après-midi avant de la commencer car il semble qu’il va complètement cesser de pleuvoir.
Le soleil est revenu et nous en profitons pour faire quelques photos avant la prochaine averse.

Next day the rain has stopped but the sun is a little timid. Nevertheless we decide to go for a hike further east at Herrevad. By the time we get there the weather is a mix of sun and rain. So we decide to wait for the afternoon where the forecast looks better. Once the rain stops we start our hike along the beautiful river.

Une demi-heure après notre départ, un gros nuage noir se rapproche de nous et 5 minutes plus tard, c’est le déluge. Trempés, nous faisons demi-tour et nous réfugions dans un abri rencontré en route, le temps que le soleil refasse son apparition.

Only to get soaked to the skin 30 minutes later. Not very funny and it is quickly getting cold. But luckily we find a little shelter and wait with a hot cup of tea for the end of the rain…

Le ciel a repris sa couleur azur.
Comme nous trouvons l’endroit magnifique, nous décidons de rester là pour passer la nuit.

Back at the Azalaï the weather is so great that we decide to stay here for the night and enjoy the late evening sun.

Mardi 18 juillet
Nous effectuons les 240 kilomètres qui nous séparent de la côte Est dans la journée, non sans quelques petits arrêts café et visites.
Nous prévoyons pour demain une randonnée dans la région de Näske, au nord de Sundsvall. Nous passons la nuit sur le terrain de la marina du village.

July 18.
It is raining again. We definitely have enough of cold and rain now and drive the remaining 240km to the east coast in one go. We aim for the national park Skuleskogen that covers a part of the coast and many islands in the south of Örnsköldsvik.

Mercredi 19 juillet
C’est 10 heures moins vingt lorsque nous commençons notre randonnée dans le Parc National Skuleskogen qui se trouve à la côte du canton Västernorrland, au nord de Sundsvall.
12 kilomètres de chemins très divers à travers une zone fortement travaillée par le retrait des glaciers et donc très rocailleuse.
Elle offre même une ascension, passant entre deux falaises abruptes et se terminant sur un plateau situé à 255 m/mer d’où nous jouissons d’un magnifique vue sur la côte.

July 19.
We are back to dry weather!
We start a hike during the morning and climb the rocky coast up to a lovely view point. On the way we travers an imposing gorge between two steep cliffs. It is definitely warmer here than in the mountains, but still pretty chilly for mid July, which reminds us that we are quite far up north. With close to 63° north we are in fact almost as north as the southern tip of Iceland. How good that we are now going again direction south.

En milieu d’après-midi, nous roulons une cinquantaine de kilomètres en direction du sud, et faisons halte près du village de Nordingrå.
Nous cherchons un endroit pour passer la nuit et comme souvent, nous nous rendons à la fin d’un chemin menant vers un lac ou vers la mer.
Malheureusement, le chemin choisi aboutit sur des terrains privés.
Michel demande quand-même à l’un des habitants bricolant après son hangar à bateau si ce serait possible dans le coin et le gars répond : J’ai un super truc à vous proposer !
Juste en face, sur la colline que vous voyez là-bas, j’ai deux petites maisons d’où on a une vue magnifique.
Mettez-vous devant et personne vous embêtera.
Sympa non ?!

In the afternoon we continue along the coast direction south and are looking for a place to spend the night. We get to a beautiful bay but unfortunately the land is all private here. Michel still asks a guy that is working in front of his boat shed weather we could stay here overnight. He explains us that right here it is not possible but that he has a little cottage just at  the cliff on the opposite side of the bey and that we can stay there if it is only for one night.
And so we do.
The place is perfect. Very quiet and with a great view from the cliff. And even better, there is a pétanque field in the back of the house which we obviously have to use.

Thank you friendly owner!!!

Before we leave we write a note an leave it together with a jar of our home made quince jam at the door step of the little cottage and hope that he will find it.

Jeudi 20 juillet
En plus d’une magnifique vue, l’endroit est équipé d’une piste de pétanque.
Nous en profitons pour sortir les boules et faire deux parties que Sylke va d’ailleurs gagner.
Peu après avoir quitté l’endroit, nous apercevons pour la centième fois un écriteau « Loppis »
On peut le traduire par « Brocante« .
C’est une habitude chez les Suédois de ne rien jeter et plutôt de mettre les choses inutilisées à disposition de tout un chacun moyennant un prix très attractif.
En général, c’est le garage qui est utilisé à cet effet mais de temps à autre ce sont de jolies cabanes qui ont été construite pour la circonstance.

A little further on the road we find a hand written sign that says: “Loppis” which means something like garage sale (Flohmarkt auf Deutsch”). This must be super popular in Sweden since we have seen an uncountable number of these signs. But for once we want to have a closer look and stop. The woman here confirms this and we find it super usefull! Rather than throwing all away someone else can use it for very little money.
There is some stylish old glassware and China that I would love to take home. But no chance that it will survive the transport.

Après avoir visité cette partie de côte de Suède appelée « Haute Côte », nous continuons notre progression vers Stockholm et faisons halte dans un camping, dont le propriétaire est Suisse, situé au bord d’un petit lac, un peu au sud de Härnösand.
Nous allons passer là 2 nuits pour nous donner un peu de temps pour faire du pain, la lessive et un peu d’internet.

Our next stop is Härnösand. We find a little camping at a lake where we stay for two days to visit the town, do some washing, bake a bread and up-date ourselves on internet.

Au petit matin, une légère brume survole l’étendue d’eau dont la température est supérieure à celle de l’air.

Petit-déjeuner sur l’estacade.

Vendredi 21 juillet
C’est la fête de la ville à Härnösand.
Nous décidons d’y faire un petit tour pour voir à quoi ça ressemble. Ville de 17’000 habitants, c’est aussi un centre d’accueil pour les réfugiés.
Ce ne sont pas moins de 14’000 de ceux-ci qui ont été placés ici, ce qui pose quelques problèmes à la population locale qui n’est pas très satisfaite de cette situation.
C’est vrai que leur présence ne passe pas inaperçue et il est difficile de distinguer les « vrais » Suédois dans la foule.
En passant sur la place de fête, nous somme brusquement plongés dans les années 60.
Tous les manèges et stands de jeux sont ceux que j’ai connus alors que j’étais enfant.
Un grand moment de rétrospection !

July 21.
It is the weekend of the yearly
Musik Festival in Härnösand. In addition there are some new and some lovely old fashioned carousels!

In the town we see a high number of Arabian families. We know that Sweden has welcomed a lot of Syrian refugees. We also learn that Härnösand has a centre for refugees that takes 17’000 people, at the moment mainly Syriens. The town itself has only 14’000 inhabitants and we imagine that this is a challenge. The people we talk to all want to help the refugees but think that It will take a bit of time to integrate them all.

Beaucoup de voitures des années 60 également comme cette Taunus 17M que les parents de Michel possédaient en ce temps là.

When we arrived in Sweden we saw so many Old-timers that we first thought that there was an event somewhere. But after several weeks in the country now we still see many of them. So we decide that this must be a general passion. The Ford Taunus below is the same model Michels parents once had!

Samedi 22 juillet
Notre guide de randonnée Rother nous signale une randonnée à quelques kilomètres de là.
Le lieu s’appelle Smitingen et le tour proposé nous amène à travers un paysage changeant constamment entre plage, forêt de pins et zones de roches.

July 22.
Our hiking guide Rother indicates a tour at the coast close by Smitingen. It turns out to be one of our prefer hikes in Sweden with landscape changing from beach to lake to rocky coast and to pine forest. 

 

On y découvre même une grotte.
It includes even a natural cave.

Nous passons un bel après-midi et restons là pour la nuit.

Dimanche 23 juillet
Encore une journée qui s’annonce estivale avec un ciel limpide, s’associant à un soleil radieux pour nous accueillir à notre réveil.
Petite séance de gymnastique, suivie du déjeuner, tous deux sur la plage, sont nos deux premières activités du jour.
Nous prenons ensuite nos caleçons de bain et nous rendons au bord d’un petit lac tout proche de la mer.
Baignade et lecture dans un cadre idyllique nous occupent le reste de la matinée.

Next day we decide to spend a few more hours here. We start with a little bit of gym and then breakfast at the beach, followed by relaxing at the lake we had discovered during our hike the day before.

Nous effectuons ensuite un tour de l’île d’Alnön en face de Sundsvall avant de revenir sur le centre-ville pour une petite visite de celui-ci.

We leave this beautiful place in the afternoon to continue our visit of the east coast. We tour the island of Alnön and then Sundsvall the capital of this area.

Notre inséparable guide Rother nous signale ensuite une jolie randonnée à l’extrémité d’une presqu’île, dans un joli village de pêcheurs du nom de Lörudden, quelques dizaines de kilomètres au sud de Sundsvall.
Nous décidons de nous y rendre pour y passer la nuit et comme le soleil déclinant nous offre une lumière magnifique, nous en profitons pour faire une partie de la balade encore ce soir.
Nous tombons en chemin sur quelque chose que l’on n’avait encore jamais vu, une cabane sauna en pleine nature et prête à servir.

Again thanks to our hiking book we discover another beautiful area at the cost. This time south of Sundsvall.
Lörudden is a traditional, tiny, charming, fishing village with a central harbour surrounded by wooden boat sheds.
We arrive late afternoon and the light is just perfectly intense golden. So we start the hike right away. No problem with the late start since it is easily daylight till 11pm.
Right in the middle of nowhere we see a little sauna close to the shore. It is open and we can see the wooden bank and the oven. Imagine in winter. All is dark, there is snow outside and the water in the tiny bay next to the sauna is around 4°…

Le bord de mer avec ses caractéristiques roches plates de cette côte.
Typical flat rocks of the Swedish east coast.

Le village avec ses maisons de pêcheurs.
The boat sheds at the little harbour of Lörudden.

Lundi 24 juillet
Gym sur le rocher en bord de mer, thé lecture, petit déjeuner sont ce par quoi nous commençons aujourd’hui.
En plus, avant de reprendre la route, nous allons à la cueillette des myrtilles.

July 24.
Blueberry season start!!!

Often we start the day by a little bit of sport, then reading with a cup of tee, followed by breakfast. Today we add blueberry picking

Nous nous rendons maintenant à Jättendal.
C’est là que Jenny, dont nous avons fait la connaissance le long de la côte ouest, travaille à l’office du tourisme.
Nous sommes reçus avec café et biscuits et par chance, peu de clients se sont présentés pendant notre visite ce qui fait que l’on a pu papoter une bonne heure et échanger plein d’informations.

Afterwards we drive to the tourist office of Jättendal. We want to see Jenny who works here and who we had met on the west coast.
We are lucky, she is in the office today
We chat over a coffee and biscuits and also receive lots of information from her on what to do in this area!

Ensuite c’est à Hölick, petit village de pêcheurs que nous faisons notre balade du jour dans un paysage varié et comme souvent, nous tombons sur une place pour grillades, comme toujours superbement équipée, avec un grill, du bois en abondance, la hache pour faire du petit bois et les allumettes pour allumer le feu.
Nous sommes chaque fois étonnés que les gens d’ici soient aussi respectueux des biens mis à la disposition de la communauté.

The fishing village Höllick is next for a hike. As so often we see a picnic are equipped with a fire place, a big table, a shelter and wood readily chopped. In this case there is also an axe. All is in super good conditions and apparently nobody steels the axe. Great to see that this is still possible!

Mardi 25 juillet
Gym au bord du lac suivie d’une baignade pour bien commencer la journée.
Aujourd’hui, nous effectuons un circuit dans le Hänsingland, connu pour ses nombreuses fermes traditionnelles suédoises.
Celles-ci se retrouvent un peu partout à travers le pays mais dans cette boucle allant de Hudiksvall à Söderhamn et passant par Ljusdal et Bollnäss elles sont concentrées comme nulle part ailleurs.
Certaines peuvent même se visiter et nous profitons de l’aubaine pour nous plonger dans le quotidien des riches fermiers du 17ème et 18ème siècle.

July 25.
Today we will visit Hänsingland with its old farmhouses. The area used to be very prosperous in the 17 an 18 centuries and the farmers showed their wealth through their richly decorated big farmhouses. Some can even be visited and some serve Fika, the traditional coffee and cake.

A Järvsö, nous nous arrêtons dans un café pour y déguster l’une des spécialités du coin :
Le Kolbullar ou nommé aussi Bannock.
Genre de crêpe assez épaisse, avec des lardons que l’on fait revenir dans une petite poêle, posée sur le feu, sur lesquels on verse une pâte liquide faite de farine additionnée d’eau. Cette recette d’une grande simplicité vient de l’époque des charbonniers qui devaient rester de nombreuses journées en forêt à s’occuper des charbonnières (fabrication du charbon de bois) et n’avaient ainsi pas de possibilité de se ravitailler.
Cette spécialité a été reprise ensuite par les trappeurs américains pour s’alimenter lors de leur quête de fourrures.

In Järvsö we taste an old local speciality the Kolbullar = charcoal bread (not the same as köttbullar, which are the famous meat balls). It dates back to when men lived in the woods for a whole summer season for hunting or charcoal production. Flour, baken and salt is often all they took with them as food.
And this is all you need for Kolbullar:
Some slices of bacon are fried in a cast iron pan over an open fire and a liquid dough made from flour and water is poured over it and the resulting « pancake » is fried until golden. It is then eaten right out of the pan together with Lingonberry jam if you have.

We tried it and it is super tasty!

Les églises aussi sont ici particulières, avec leur clocher en bois isolé du bâtiment principal.

A typical church bell tower. In Sweden often separate from the church building.

Mercredi 26 juillet
Nous finissons notre tour des fermes typiques en visitant encore celle d’Erik-Anders à Söderala.
Datant de 1880, l’ensemble des bâtiments a été superbement restauré.

And one more visit (and Fika) the next day. The farm from Erik Anders in Söderala was built in 1880. It has a beautiful garden and is superbly renovated.

Nous descendons maintenant en direction du village de Forsmark où nous avons rendez-vous demain pour une visite de la centrale nucléaire.
Nous cherchons un camping pour la nuit et c’est à Älvkarleby, au bord de la rivière que nous trouvons notre bonheur.
Un petit écriteau au bord de la route attire notre attention.
« Fisk » est mentionné dessus, ce qui veut dire qu’il y a du poisson frais à vendre.
Nous tombons sur une petite cabane de vente en « self service » et comme pour les refuges, sommes étonnés de constater la confiance qui règne ici.
Dans ce petit self, il y a même un petit récipient plein de monnaie ( environ 100CHF ) pour permettre aux clients n’ayant pas le montant exact de leur achat, de faire le change.
De plus, sur une petite table, une cafetière et de petits biscuits sont gracieusement mis à disposition.
Il y a même des tables à l’extérieur pour s’installer.
Et pas un chat dans les environs !    La classe!

Our next target is the nuclear power station at Forsmark. We are enrolled for the visit tomorrow.

On our way there we see a little sign “fiske” means fish. We would love to buy some more of the excellent cold and hot smoked fish we find regularly in Sweden and follow the sign. This time it is a self serve shop with home made marinated herring and some frozen fish. There is exchange money in a plate (roughly 100 CHF) and coffee and biscuits for free. This is typical Swedish country side. We are later ensured that this would not work in Stockholm (probably because of the tourists, not the Swedish…).

Dans les réserves naturelles, sur les parcours de randonnées, ainsi que dans les endroits isolés,  des toilettes sèches sont mises à disposition du public.
Là aussi, la qualité est de mise et certaines sont même de petits bijoux.

In the nature reserves and the mountains … are common. Some are very basic and others are more elaborate e.g. with a candle, a book shelf, a carpet…  

Jeudi 27 juillet
C’est à 11h00 que débute la visite de la centrale nucléaire de Forsmark.
La Suède dispose de 7 réacteurs qui couvrent environ 50% de leur besoin en énergie électrique, dont 3 sont ici.
Un bus vient nous chercher au centre des visiteurs et nous amène voir la gestion des déchets qui sont stockés 50 mètres sous terre pour ceux à faible taux de radioactivité.
Pour les déchets des barres d’uranium de la centrale elle-même, un projet de stockage à 500 mètres de profondeur est en cours.
Pour le refroidissent des installations, ils ont créé un dispositif intéressant.
Pas de tour d’évaporation comme chez nous mais un lac salé d’une surface d’un kilomètre carré, entouré d’une digue a été isolé de la mer.
Le pompage et le rejet de l’eau s’effectuent dans celui-ci, ce qui a pour effet que la température de celle-ci est 10°C supérieure à celle de la mer.
Ce biotope est ainsi utilisé par des scientifiques pour voir les effets d’un réchauffement climatique sur la faune.
Pas de photos ici, car cela nous a formellement été interdit !

I am all excited! Today we are going to visit a nuclear power station!
It’s the first time for me. Michel has already seen one, but a long time ago.

Sweden is the country with the highest energy use in Europe (the cold climate requires a lot of energy for heating, the guide explains). The country covers 50% of its energy need through nuclear power. In total they have 3 nuclear power stations with 7 reactors.
2 of the power stations organize visits. All you have to do is enroll beforehand with you ID or Passport.
The visit is in Swedish but one of the guides will translate for us if all goes normal he says.
No cameras are allowed and once we get on site we also have to put our smartphones into a locker. So no photos here…

A bus takes us on site and we visit the low activity waste site at 50m underground. The guide also explains a project for high activity waste (uranium waste from the central here) and the construction of a site 500m underground. The rock here is very stable and the waste will be stored in big cylinders made of layers of 3 different materials (copper, cast iron and bentonite clay). It all sounds pretty save but how sure can you be over 100’000s of years? Apparently Sweden has agreements to continue with nuclear power until 2022 but has so far no solutions for there after…
We also visit the reactor cooling system. The power station is right next to the sea. So no cooling towers but the reactors are cooled with sea water. The sea water increases 10C through the cooling cycle and before being led into the deep sea,  it is lead through a man built lake of 1 square kilometer. This way, where we are told, no warming effect is created in the sea. The lake with the warmer water is used by scientist to test the effect of global warming one flora and fauna.
All very interesting and the guides answer all questions happily. But we don’t visit the actual reactors. Too bad

Après la visite, une promenade à travers le village de Forsmark nous permet de découvrir un lieu qui était très actif au 18ème siècle dans la production de fer.
L’endroit, qui comptait quelques 1000 habitants à l’époque en dénombre plus qu’une centaine aujourd’hui dont la majorité sont des retraités.

The company that owns the power station has bought the entire ancient village of Forsmark that lays just in front of the site entrance. It is a historical site for iron production during the 17 and 18 century. All is nicely restored and since there are no cooling towers the power station is not visible at all from here. Quite the contrary. The village is all green and clean and it is hard to imagine that a high tech site sits only a few 100m behind.

Arrivés près de l’église, nous abordons une personne afin de lui demander si on peut y entrer pour une visite. L’homme en question nous répond qu’il ne sait pas, car il est musicien et est en train de préparer un concert pour ce soir.
Il en profite pour nous inviter à venir y assister, ce que nous acceptons avec grand plaisir.
Il s’agit d’un groupe de 3 musiciens avec violoncelle, saxophone et vielle à roue.
Ils composent eux-mêmes leur musique, qui s’apparente à un mélange de jazz et de folklore, .
Nous passons une belle soirée et décidons de rester là pour passer la nuit.

We take a stroll through the village and by accident learn that there is a concert in the little church this evening. We take the opportunity and have a great time listening to the mix of jazz and folk music.

Vendredi 28 juillet
Comme nous n’avons pas encore vu d’élans, nous prenons la décision de remonter un peu vers le nord, jusqu’à Ockelbo.
Là existe un parc, dans lequel ils se déplacent en liberté et que l’on peut visiter et ainsi, avec un peu de chance, en apercevoir un.
Le temps étant à la pluie, nous décidons de remettre la visite à demain et passons le reste de la journée dans le camping tout proche.

July 29.
Despite all our hikes in the wilderness of Sweden we have not been able to see a moose . As we are sure that they don’t exist in Stockholm where we are headed now, we decide to visit a moose park in Ockelbo. It is a bit of a detour but we decide to do it anyway!
We arrive at 11am when they are feed with branches, grains and bananas! Good timing! We see 2 females, 2 sweet three month old ones and one big 6 year old male.
To us their bodies have really unusual proportions: long ears, a rather elongated jaws and really long legs. They are bigger than horses and in particularly the male is big! They look all friendly but you don’t want any of them coming running at you!

Samedi 29 juillet
Retour à Ockelbo pour la visite du parc des élans.
Le gardien nous avait conseillé hier de venir à 11 heures car ils reçoivent de la nourriture et sont donc faciles à observer.
Ça se confirme et nous avons la chance de voir plusieurs femelles dont une avec ses deux petits et un magnifique mâle de 6 ans.

Nous descendons ensuite à Gamla Uppsala (le vieux Uppsala), visiter un site archéologique datant du 2ème siècle…..

From here we continue south and get first to Gamla Uppsala (old Uppsala) a historical site where some grave mounts date back to the 2nd century!

……puis en ville même d’Uppsala  que nous visitons pendant 2 heures.

And then to Uppsala, a lively university town with a big new shopping area down town and an older charming quarter along the river.

Comme nous il nous reste encore un peu de temps avant la fin de la journée, nous décidons de nous rendre dans un camping proche de Stockholm pour être à pied d’œuvre demain pour commencer la visite de la ville.

Dimanche 30 juillet
10 minutes à pied et 20 minutes de métro plus tard, nous nous retrouvons au centre de Stockholm.

In the evening we continue the remaining 70km to a campsite on the outskirts of Stockholm, perfectly situated to get to the town center by train in only 20min.

La ville, qui compte 2 millions d’habitants est répartie sur 14 îles qui sont reliées par 57 ponts, dont la plus vielle, Gamla Stan donne refuge à l’ancienne cité.
La Suède étant restée neutre lors de la guerre 39/45, la cité n’a pas subi de bombardements et a ainsi pour garder intact son patrimoine architectural.
Déclarée première capitale verte de l’Europe en 2010, 40% de la ville de Stockholm est constituée de parcs et d’espaces verts.
Ville très vivante, presque à chaque carrefour on y retrouve des musiciens de rue, tel le joueur de verrillon hongrois ou l’orchestre de chambre russe et bien sûr aussi les plus traditionnels guitaristes.

Stockholm has 2 million inhabitants and is built on 14 islands connected through 57 bridges. Gamal Stan is the old City Centre that sits on a small island. The entire city has never been involved in any war since Sweden was neutral during the two world wars and for earlier wars the island archipelago made the access far too difficult for any attack via ships.
The result is a super great mix of stylish old buildings, a lot of water front promenades, countless inviting coffee places and restaurants, huge parks and newer elegant Nordic style apartment buildings. All in all a very attractive place we find.

Dans les rues piétonnes de la vielle ville, les cafés se partagent l’espace avec les boutiques d’artisans ou vendeurs de souvenirs, dans une ambiance très chaleureuse.

En milieu d’après-midi, nous nous inscrivons pour un tour de ville en bateau de plus de 2 heures qui nous permet de voir l’essentiel des divers quartiers ainsi que l’histoire de cette cité datant de 1252.

Lundi 31 juillet
Nous continuons la visite des divers quartiers de la ville avec quelques points à ne pas manquer, comme le Musée Vasa, traitant de l’histoire malheureuse d’un vaisseau du 17ème siècle.
Ce trois-mâts, combinaison de galion et de caraque, premier vaisseau de la marine royale à double pont armé a été mis à l’eau le 10 août 1628 et a sombré une vingtaine de minutes après avoir commencé sa navigation inaugurale.
Trop haut, trop lourd et pas assez large, une première rafale de vent le fait gîter d’une douzaine de degrés.
Tous les sabords étant ouverts pour tirer les salves de canons annonçant sa mise en service, ceux de la rangée inférieure, côté gîte, se sont retrouvés sous l’eau, qui en a profité pour s’engouffrer dans le navire et le faire couler dans le port en quelques minutes à peine.
Après plusieurs tentatives de renflouement, c’est seulement en 1961, après 333 années passées au fond de la mer que le Vasa a revu la lumière du jour.
Parfaitement conservé dans la vase, le vaisseau est à 98% original.

The amazing Vasa:
Vasa is an oversized and with more than 700 carved sculptures richly decorated, 17 century canon boat that sank after the first 20 minutes of her maiden voyage in the sound of Stockholm.
It is today the worlds only preserved 17th century ship.
The construction of Vasa was ordered by king Gustav Adolf as the first double canon deck war ship for Sweden. Unfortunately he also decided the dimensions of the ship which were to tall and not wide enough. Since nobody dared to tell the king the problem Vasa capsized in 1628 with the first gust that hit her sails. Only in 1961 (after 333 years) she was lifted out of the water and carefully restore during 17 years.

En fin d’après-midi, le « Monteliusväg » au soleil couchant, offre  un magnifique panorama sur la cité.

  

Après ça, un petit creux à l’estomac nous motive à choisir l’un des nombreux restaurants de la ville.
C’est par le « Maniola », petit restaurant proposant de la cuisine asiatique que nous nous laissons tenter et sur la terrasse duquel nous passons un moment fort agréable pour finir cette journée de visite.

Mardi 1er août
Départ pour Stockholm à 09h00 pour Sylke qui a rendez-vous chez la coiffeuse.
Michel suit 2 heures plus tard pour la même opération.
Les cheveux un peu plus courts, nous poursuivons la visite du parc national de la ville.
Première capitale au monde à disposer d’un tel parc, celui-ci, situé au milieu de la ville, couvre une superficie de 27 km2.
Nous profitons de cette belle journée pour nous y rendre et flâner un peu au bord de l’eau mais aussi pour rendre une petite visite au musée Maritime.
Pas moins de 2000 maquettes de bateaux, certaines à l’échelle de 1/16ème, retracent l’histoire navale du pays depuis le 16ème siècle à nos jours.

We are lucky with the weather and spend 3 perfect days in Stockholm. We walk a lot through the different quarters, along the waterfront and in the parks, stop for ice cream and coffee. We take a boat tour, visit a few museums and enjoy excellent Swedish and international food in the evenings
We also go both to the hairdressers. Definitely needed after almost 3 months of traveling by now.

La fin de l’après-midi nous voit revenir au centre-ville et choisir un restaurant indien pour terminer notre journée.

Nous retrouvons nos musiciens de rue…..

Les jolies places….

La ruelle la plus étroite de la ville avec ses 90cm de largeur…..

Les ruelle piétonnes joliment décorées…..

Et le soir, on se dirait dans le sud de la France sur cette petite place, autour de la fontaine où se côtoient le chanteur de chansons françaises et les joueurs de pétanque.
Il manque juste le Pastis !

Nous avons beaucoup apprécié cette cité et avons été agréablement surpris par le côté paisible qu’elle offre pour une ville de cette taille.

After the 3 days of visit we think that Stockholm must be a very pleasant town to live and work in, at least during summer. We are not sure about the long and dark winter though…

Mercredi 2 août
On reste un peu au camping pour avancer avec le blog et c’est vers les 14h00 que nous quittons l’endroit.
Première destination, un outllet Fjälräven pour acheter des nouveaux pantalons à Sylke.
On cherche l’adresse sur internet et lorsque l’on arrive sur l’espace commercial, surprise, pas de Fjälräven.
Bon pas de panique, on recherche une autre adresse et cette fois, pas plus de succès, on tombe sur un immeuble où il n’y a que des bureaux.
Là, on laisse tomber et on va maintenant essayer de trouver un Apple store pour réparer l’iPhone de Sylke (La surface vitrée n’avait pas résisté à une chute sur la route).
Ben là, on a été épaté par le service Apple.
A peine 3 heures après notre arrivée dans le magasin, Sylke repartait avec son iPhone qui avait tout l’air d’un neuf. Pas mal !

August 2nd.
Today is shopping day. First we want to go to Fjälräven to buy sports cloth. On internet we have seen an outlet and a Fjälräven shop. To our big disappointment we drive to both addresses in vain since neither of them exist. Too bad we really like this brand .

Next point on the list is the Apple Store. We want to try to get my broken iPhone screen fixed (it dropped off my pocket while I got in the car ). We are much more successful here. We find the store easily in a big shopping mall. The service people in the store are super friendly, speak perfect English and surprise! The screen is fixed within 2hours!
Wow!!! I think in CH they have to send it somewhere else and it takes 2 or 3 weeks .

Nous allons maintenant visiter un peu l’Archipel de Stockholm et dans ce but, nous nous dirigeons vers Vaxholm qui d’après ce que nous a dit le technicien Apple, est le point de départ principal pour les îles.
Juste avant d’y arriver, nous trouvons un parking au bord de l’eau, idéal pour passer la nuit.

Jeudi 3 août
C’est parti tôt pour nous rendre à Vaxholm et prendre un bateau pour rejoindre l’île de Grinda, qui nous a aussi été conseillée par le technicien de chez Apple.
L’Archipel de Stockholm compte environ 30’000 îles (si, si je sais que ça parait incroyable !) et le sillage de notre bateau n’est pas toujours très droit pour nous amener à bon port. Quasi toutes les îles ayant la taille suffisante pour y poser une maison en ont une.
Elles ont aussi leur estacade privée avec le voilier ou le bateau moteur amarré là et l’accès n’est pas possible pour les plaisanciers qui doivent se rabattre sur les marinas présentes sur les plus grandes îles.

August 3rd.
As last activity in Sweden we had planned to hire a sail boat for 3 days and explore the archipelago of Stockholm. Not a good idea beginning of August. Almost every single Swedish person is on holidays around this time of the year and the boats that are not hired by Swedish are taken by tourists that have booked their visit months ago (ok we are a little late…).

Change in plan, we will take a little ferry to one of the 30’000 islands of the archipelago.
Following the reco from the Apple technician we chose the island of Grinda.
It turns out to be the perfect day. We leave early and the weather is super sunny with little wind. The ferry ride goes past lots of little islands with typical colourful wooden houses, many of which have their private jetty and boat. Looks like live is good here

Grinda en compte deux, qui à cette saison, sont pleines à craquer.

After 1h we arrive at Grinda. We spent a very pleasant day there. First a little walk with beautiful views, then a little swim in the surprisingly not so cold and very little salty water, followed by an apero with view onto the little marina.

Comme toutes les îles de l’Archipel, elle est recouverte de forêt.
Sur son pourtour, quelques petites plages de sable alternent avec les grandes dalles de granit.

Retour à Vaxholm en fin d’après-midi à bord d’un magnifique bateau dont les équipements de bois vernis donnent une atmosphère très chaleureuse.

Late afternoon we return to Vaxholm with an old fashion steamboat, all shiny wood inside.

Nous nous dirigeons maintenant gentiment vers notre point de sortie du pays pour prendre le ferry qui va nous amener dans l’Archipel finlandais d’Åland.

C’est la bonne occasion  pour terminer cet article et vous donner rendez-vous pour le prochain d’ici quelques semaines.

After this short trip into the Stockholm Archipelago we leave Sweden the next day and take the ferry to Åland, the finish island group that lays right between Sweden and Finland.

Perfect moment to finish this article.

D’Åland, nous allons rejoindre la Finlande et de là, essayer de trouver les visas nécessaires pour aller à St-Pétersbourg.
 Nous descendrons ensuite sur Tallin en Estonie et enchaînerons avec la Lettonie et la Lituanie.

Next on the list for us are Helsinki, some of Finlands coast, lakes and forest, followed by a short train trip to St. Petersburg (if everything works out for the visas) and then the Baltic countries…

Prenez soin de vous et à bientôt !
Milke

 

 

Une réflexion au sujet de « Suède bis… / Sweden from coast to coast »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *